YAK vs CATERPILLAR

Mercredi 07 mars 2018 à 22:55

Série B (1 mars 2018) / Victoire : 45-43 (15-23)

Certainement le match le plus imprévisible de l’histoire du GAB; Nous retrouvons les bêtes brunes en quête de stabilité dans le championnat B face aux machines de Caterpillar.

Malgré un effectif limité, Cat’ (pour les intimes) affiche de la taille et une préparation forte aux périodes hivernales.

Le match commence avec un 5 de départ déjà dans les légendes. Caterpillar attaque fort, grâce notamment à une réussite signée Oakland du numéro 3. Les YAKs ont du répondant et font bien tourner la gonfle. Sylvain provoque bien à l’intérieur, soutenu par Lino en grande forme, pendant que les ailiers s’occupent du reste. Notre défense cependant ne nous permet pas de stopper l’hémorragie et nous terminons la 1ère mi-temps avec un déficit de 8 points.

Au retour de la pause, nos YAKs se laissent déborder par les émotions et nous nous faisons latter “à l’ancienne”. S’en est de trop et nous changeons notre défense pour une homme à homme. Si celle-ci ne porte pas de suite ses fruits, la physionomie du match change complètement quant Guy part s’occuper du redoutable numéro 40. Celui-ci porte seul son équipe tout au long de la seconde mi-temps. Tel un Draymond Green des beaux jours, c’est une asphyxie totale que Guy nous offre. Notre attaque prend le pas et nous rentrons plusieurs paniers des plus cruciaux. Alors que Caterpillar nous a devance tout au long de la rencontre, Thibaut prit d’un coup de chaleur enchaine 12 points de suite, nous permettant de reprendre les devant. Le match devient incroyablement serré. Devant un public Mongole euphorique, les équipes se déchirent les dernières secondes du match pour obtenir la victoire. Cat’ commet plusieurs fautes, entrainant Loïc aux lancers francs – notamment après une interception des plus culotté de Loïc sur le meneur alors que les YAKs était déjà en limite de fautes. Ces lancers nous permettent d’attraper 2 points d’avance. La dernière action est pour Caterpillar qui mise tout sur le numéro 40, véritable Kobe Bryant du pauvre. Derrière une défense de fer de Guy, l’attaquant joue la gagne et prend un 3 points à 1 mètre de la ligne. La balle hésite, rebondi plusieurs fois sur l’anneau, avant de ressortir. Caterpillar rattrape in-extremis la balle pour la renvoyer à l’expéditeur, qui retente un 3 point, cette fois-ci clairement à coté.

Le soulagement pour les YAKs qui arrache une victoire pourtant inattendue compte au déroulement du match qui était à la faveur de Caterpillar.

L’effort défensif ainsi que l’ajustement sont à saluer.

Stats :

N°5 Loic : 8pts
N°10 Lino : 3pts
N°13 Thibaut : 19pts
N°12 Sylvain : 9pts
N°9 Adams : 0pts
N°23 Jason : 0pts
N°25 Guillaume : 6pts
N°42 Kevin : 0pts

Aucun commentaire





Mise en forme

Publié avec BlogoText