YAK vs Freshmen

Jeudi 26 octobre 2017 à 11:06

Série B (20 octobre 2017) / Victoire : 36-28 (19-12)

Toute bonne chose à une fin.
Tel est le dicton employé pour les êtres mortels, mais il n'en est rien pour nos YAKs.

Ce soir la bête féroce fait face aux hommes frais (Freshmen) : une équipe nouvelle, jeune et stylée. Face à une telle énigme, notre troupeau composé que de 5 joueurs et demi (Yan blessé) se sent perplexe. Les paniers semblent distants, la balle est plus lourde que d'habitude et le public nous offre aucun amour... Oui, les belles années du Showtime-YAK sont loin derrière nous.

Les deux équipes entament le match sous un faux rythme. D’abord les Freshmen nous bousculent par leur vélocité et nous colle quelques paniers simples, marquant notre manque d’énergie en défense. En dépit de ce début peu glorieux, nous relevons la tête et ajustons notre défense en attendant de trouver notre rythme en attaque. Le momentum shift dès lors. Le mammouth impose désormais son rythme sur la partie – un rythme certes efficace mais bon sang qu’est-ce qu’il est lent ! Seules Boris Diaw et Paul Pierce y verrait du génie.
Grâce à un jolie coaching de Yan, notre équipe fait des ajustements et nous arrivons à sceller la première mi-temps sur le score de 19 à 12.
La seconde mi-temps débute et notre Fabolous Five enchaîne les systèmes, fait beaucoup tourner la balle et notre Guigui nationale plante. Qu’en est-il des 4 autres sur le terrain : Thibaut joue le chef d’orchestre, Sylvain attaque farouchement le panier, Thierry essuie les duels pour gober tous les rebonds offensifs pendant que Jay court un peu partout sans raison et rentre un 3pts sanglant avec la planche; Oui Monsieur.

Parlons-en de ce 3pts.. le silence glacial qu’il s’en est suivi a signé la fin du match. Non pas que le match s’approchait de la fin du temps réglementaire. Mais dans l’œil de l’adversaire on pouvait désormais lire de la peur ; « Comment un tir aussi dégueulasse a-t-il pu rentrer ? Les dieux du basket ont donc déjà désigné le gagnant ? » Telles furent les réflexions qui commencèrent à habiter l’esprit des Freshmen.

En vaillants adversaires les Hommes Frais luttent pour sauver le match et profitent de notre lenteur pour scorer un grand nombre de paniers en transition. Le score se resserre, au grand plaisir du public qui assiste à une rencontre poignante. Les minutes défilent et les paniers rentrent des deux côtés. Seul élément variable, l’intensité. Plus les minutes défilent, plus les coups de coudes deviennent puissants. Avec la rage au ventre, les YAKs s’accrochent au match – après tout, on la veut cette putain de 1ère place au classement ! – et gentiment les Freshmen déposent leurs armes sur un score final de 36 à 28.

Bilan : 5e victoire de Championnat pour la meute – un début de saison signé Moët Chandon – profitons en pendant que ça dure.

Score :
Yan : 0pts
Thierry : 0pts
Sylvain : 9pts
Thibaut : 8pts
Jason : 5pts
Guillaume : 14pts

Aucun commentaire





Mise en forme

Publié avec BlogoText